[Aller au menu]

Les débouchés après GEA

Le BUT GEA permet d’acquérir un bon niveau tant pratique que théorique en gestion, management, marketing, économie, droit, fiscalité, comptabilité, informatique, sans négliger les disciplines de culture générale : techniques d’expression, anglais, statistiques…

Il offre la possibilité de :

  • de s’insérer directement sur le marché du travail ;
  • de préparer les concours de la fonction publique ;
  • de prolonger ses études à bac + 5.

 

L'insertion professionnelle immédiate

Les étudiants ayant suivi la formation GEA intéressent de multiples services d'entreprises ou des organisations publiques ou privées, et ce dans de nombreux secteurs d'activités. 

Les débouchés sont différents selon le parcours de spécialisation choisi. Le tableau ci-dessous indique des exemples de métiers pour chacun des parcours.

Parcours
Comptabilité et Finance
Responsable comptable dans une PME
Collaborateur en cabinet comptable
Contrôleur, Inspecteur dans la Fonction Publique
Contrôleur, Inspecteur à l’URSSAF
Auditeur junior en entreprise
Parcours
Contrôle de gestion
Assistant du contrôleur de gestion
Assistant du directeur financier
Assistant du directeur des systèmes d’information
Consultant en informatique de gestion (ERP)
Contrôleur budgétaire
Parcours
Ressources humaines
Assistant du gestionnaire de paie
Assistant RH
Collaboratrice sociale en cabinet comptable
Collaborateur en agence d’intérim
Parcours
Entreprenariat et management
Manager polyvalent
Adjoint de direction d’un PME
Gérant d’une PME
Chargé de projet
Agent immobilier

 

La poursuite d'études

Le BUT est une formation à la fois générale et professionnelle, ce qui permet de nombreuses poursuites d'études. Les diplômés de GEA peuvent ainsi poursuivre leurs études :

  • à l'université : pour ceux qui ont obtenu leur diplôme BUT, il sera possible de postuler en 1ère année de master dite M1 ; pour les étudiants qui ont validé 4 semestres du BUT (c’est-à-dire le DUT nouvelle formule à Bac+2), il sera également possible de rejoindre une licence, en vue de préparer ensuite un master (bac 5). L’accès en L2 (2e année de licence) ou L3 (3e année) se fait sur avis de la commission pédagogique de l’université.
  • en DCG, filière de l'expertise-comptable : les diplômés de GEA sont dispensés de certaines épreuves du DCG.
  • en école de commerce, via une admission parallèle. A noter que le lycée Nicolas Brémontier de Bordeaux propose une préparation en 1 an aux concours d'entrée à bac + 2 (prépa ATS).
  • à l'international.